Typique des bords de mer, de la Bretagne ou Pays basque en passant par la Méditerranée, l’agapanthe s’affiche comme la fleur tendance de ces dernières années. Il faut dire qu’elle a de nombreux atouts pour séduire les jardiniers : sa couleur, sa floraison généreuse, son adaptabilité à toutes les ambiances végétales, sa présence affirmée, sa rusticité pour certaines variétés…

Parmi les agapanthes les plus rustiques, une tire particulièrement bien son épingle du jeu : l’agapanthus Pretty Sandy. Une mignonne aux ombelles généreuses qui se complaît en bord de terrasse ou en massifs mais aussi en pot. Lumière sur une agapanthe qui trouvera sa place dans tous les jardins.

La Pretty Sandy, une agapanthe au charme irrésistible

Si l’agapanthe Pretty Sandy a autant de succès auprès des jardiniers professionnels et amateurs, ce n’est pas le fruit du hasard. Avec son charme incontestable, elle rallie tous les suffrages.

Une floraison colorée et généreuse

Ce qui séduit en premier lieu chez l’agapanthe Pretty Sandy, c’est certainement la teinte de ses fleurs. De couleur parme, elles sont ornées d’une bande longitudinale d’un violet plus soutenu. Ce qui en fait des fleurs à la couleur délicate et étonnante.

agapanthus Pretty Sandy en gros plan
Les fleurs de l’agapanthe Pretty Sandy de couleur parme sont striées d’un rayure de couleur légèrement plus foncée

Avec l’agapanthe Pretty Sandy, on aime aussi la générosité de sa floraison. En effet, les petites fleurs de l’agapanthe sont regroupées en ombelles qui, chez Pretty Sandy, atteignent 10 cm de diamètre.

Des ombelles qui fleurissent par dizaine, perchées sur leurs tiges. Cette floraison généreuse de hampes qui oscillent entre parme et violet permet d’obtenir des massifs denses, colorés, qui évoluent au gré du souffle du vent. Et ce tout l’été, à partir de juin jusqu’en septembre.

l'agapanthe Pretty Sandy
Cette agapanthe est caractérisée également par des ombelles dotées de nombreuses fleurs

Idéale en bordures

Avec un port très compact et une hauteur de 40 à 60 cm, les touffes d’agapanthe Pretty Sandy trouvent facilement leur place dans des bordures de terrasses, d’allées ou de massifs, mais aussi dans une rocaille, sur le dessus d’un muret en pierres ou encore au pied de rosiers. L’essentiel étant de lui fournir une terre suffisamment drainée et riche.

Une rusticité appréciée

L’agapanthe Pretty Sandy est une variété caduque ce qui signifie que son feuillage disparaît en hiver, en général en octobre ou novembre pour réapparaître en février ou mars. Au-delà de cette caractéristique, l’agapanthe Pretty Sandy se veut relativement rustique puisqu’elle résiste à des températures descendant jusqu’à environ – 10° à – 12°. A la condition toutefois de pailler en hiver. Bien qu’invisible, la souche appréciera cette couverture douillette.

Les conditions à offrir à l’agapanthe Pretty Sandy

Pour obtenir des agapanthes Pretty Sandy de toute beauté, quelques attentions lui sont dues. Et elles vous le rendront au centième.

Un sol riche et drainé

Les agapanthes apprécient les terres fraîches, fertiles et bien drainées. Et elles redoutent par-dessus tout l’excès d’humidité. L’agapanthus Pretty Sandy n’échappe pas à cette règle. C’est pourquoi, à la plantation, il est nécessaire d’enrichir le sol avec du compost et du sable, à raison d’un tiers de chaque. Ainsi, le sol sera drainé tout en restant frais.

agapanthe pretty sandy plantée proche d'un mur
l’agapanthus Pretty Sandy a trouvé sa place le long d’un mur dans un sol bien drainé

Un emplacement au soleil

L’agapanthe est une plante du soleil qui apprécie l’emplacement le plus chaud du jardin. Il faut donc l’installer en plein soleil, surtout dans les régions les plus au nord où elle peut se plaire avec un sol riche, léger et bien drainé.

La plantation se fera au printemps, de mars à juin. Il est important de choisir dès le début le bon emplacement car la demoiselle n’aime pas les voyages.

Un entretien aisé

L’agapanthe Pretty Sandy n’est pas particulièrement exigeante en matière d’entretien. Il suffit de l’arroser suffisamment la première année de plantation. Comme elle est un peu gourmande, un apport de compost en surface au printemps peut être bénéfique, tout comme celui d’engrais plusieurs fois dans la saison.

Pour renouveler la floraison, enlevez régulièrement les fleurs fanées. Et paillez en hiver.

L’agapanthe Pretty Sandy, bien adaptée à la culture en pot

Comme la plupart de ses congénères, l’agapanthe Pretty Sandy se plaît cultivée en pot. Choisissez des pots de préférence en terre cuite percé au fond afin de faciliter le drainage. Pour autant, il est indispensable de poser au fond du pot des billes d’argile. Le pot doit être profond et suffisamment large, sans l’être trop, car les agapanthes ont besoin de se sentir à l’étroit pour mieux fleurir. Le substrat de terre de jardin est additionné de compost et de sable.

Le pot est placé en plein soleil au jardin, ou bien sur une terrasse ou un balcon. Arrosez lorsque la terre est sèche. Et en hiver, rentrez votre agapanthe dans un endroit à l’abri du gel. Dans les régions les plus froides, il est préférable de ne ressortir le pot que fin mai.

Avec quoi associer l’agapanthe Pretty Sandy ?

On peut l’associer avec d’autres agapanthes pour composer un joli camaïeu mais aussi avec des clématites, avec des sauges ou des népétas. Pensez aussi aux hortensias, aux sedums spectabiles, aux verveines du Buenos Aires ou aux graminées. Et faites-vous plaisir!

Avec sa floraison parme foisonnante, l’agapanthe Pretty Sandy risque d’être la reine de nos jardins d’été. Laissez-vous tenter sans hésiter par son charme certain et sa rusticité avérée.