L’étymologie de l’agapanthe nous plonge déjà dans la rêverie : son nom vient en effet du grec « agape » qui signifie « amour » et de « anthus » pour fleur. Une fleur d’amour également appelée lys du Nil, bien qu’elle pousse naturellement plutôt du côté de l’Afrique du sud ! Cette vivace au port majestueux et aux fleurs qui évoluent du blanc au bleu en passant par le mauve a tout pour plaire. Et particulièrement en bord de mer, du littoral méditerranéen à la côte bretonne, où elle s’épanouit en toute quiétude, bercée par le climat clément. Pour autant, des variétés plus rustiques permettent de profiter du charme des demoiselles un peu partout en France. Dans tous les jardins, romantique ou contemporain, naturel ou zen, l’agapanthe se montre généreuse. Et facile à vivre une fois bien installée.

Frileuse, l’agapanthe ? Pas toujours…

L’agapanthe est, depuis quelques années, la fleur typique du bord de mer, aussi bien en Bretagne que dans le sud, en passant par la côte atlantique ou le pays basque. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle aime les climats doux et ensoleillés. Originaires d’Afrique du sud, elles sont forcément frileuses et gélives à partir de -5°. Ces agapanthes à feuillage persistant apprécient tout particulièrement la chaleur, voire la sécheresse ou les oublis d’arrosage.

Pourtant, d’autres agapanthes sont parfaitement capables de s’adapter à des climats moins chauds. Et en particulier celles à feuillage caduque. Ces variétés-là perdent leurs feuilles à la fin de l’automne, s’endorment l’hiver pour mieux réapparaître le printemps revenu. Elles peuvent dès lors résister à des températures descendant jusqu’à -17° et se plantent en pleine terre.

A la belle saison, entre mai et août, elles ornent de leur silhouette graphique et de leur floraison opulente les massifs, les bordures, une entrée de maison, ou une allée. Ou encore une terrasse ou un balcon puisque l’agapanthe s’adapte très bien à la plantation en pot. Choisissez-le plutôt grand car son feuillage peut prendre de l’ampleur.

Une agapanthe adaptée à chaque climat

  • Vous habitez en bord de mer : optez pour les agapanthes praecox ou africanus, les plus connues. Très florifères, elles peuvent monter jusqu’à 120 cm. Si vous voulez des agapanthes plus petites, choisissez la « Peter pan » aux belles ombelles blanches. La « black buddhist » risque de vous étonner avec ses fleurs violet foncé presque noires.
  • Vous n’habitez pas en bord de mer : portez votre choix sur des hybrides telles que les « headbourne » que l’on trouve en bleu ou en blanc. Les « bleu strom » aux fleurs bleu-lilas résistent à -8°.

Une palette de couleurs autour du blanc, du mauve et du bleu

L’agapanthe sait jouer de ses charmes pour apporter une touche de couleurs au moindre jardin. Bleu glacier « blue ice »), bleu azur « moonlight tsra »), bleu clair (pitchoune blue »), bleu d’encre « indigo dreams ») ou bleu violet (« bressingham blue »), lilas, mauve ou violet (« purple delight »), blanc pur (« polar ice » ou . »artic star »)…Certaines jouent même sur plusieurs tableaux avec des teintes bicolores (« moonlight star »).

De par ces couleurs, les agapanthes s’harmonisent bien avec les ambiances bords de mer, toutes de bleu peintes, ou encore dans un jardin où l’eau est reine. C’est ainsi la plante idéale pour garnir les bords de piscine ou de bassins aquatiques.

Magnifiques en bordures uniformes, les agapanthes apprécient aussi la compagnie d’autres arbustes qui mettent leur beauté en exergue. Les arbustes au feuillage argenté tels que les santolines ou les sauges officinales forment un joli duo avec les agapanthes. On peut aussi les planter des végétaux au feuillage léger et à la floraison bleutée tels que les lavandes, les népétas, les hortensias, les péroskias ou les caryoptéris. Ou à la floraison blanche comme les gauras. Les graminées savent aussi mettre en valeur les agapanthes. Misez sur les stipas ou les fétuques à planter en nombre.

Où et comment planter les agapanthes ?

Si l’agapanthe est exigeante sur un point, c’est bien le sol. Elle le préfère léger, sableux, bien drainé et riche. Donc, avant de la mettre en terre, incorporez un peu de compost bien décomposé. Evitez à tout prix les terrains lourds qui ne lui conviennent pas du tout.

Si vous la plantez en pot, mettez-y d’abord des billes d’argile recouvertes d’un feutre géotextile. Puis recouvrez d’un substrat contenant 1/3 de sable, 1/3 de terreau et 1/3 de terre de jardin.

Les rhizomes des agapanthes doivent être plantés à 5 cm de profondeur et espacés de 20 cm les uns des autres. La saison idéale pour les offrir à votre jardin étant le printemps. Ou encore l’automne pour les régions les plus chaudes.

Un entretien limité

Lors de la plantation, il faut bien arroser. Et ensuite 2 fois par semaine lors de la floraison. Les arrosages s’estomperont ensuite après la floraison. Au printemps, il est recommandé d’ajouter un peu d’engrais à base de potasse à l’eau. Pour augmenter le durée de vie de vos agapanthes, supprimer toutes les hampes au fur et à mesure qu’elles fanent.

Si vous voulez donner à votre jardin un petit air de l’île de Bréhat, un véritable paradis pour les agapanthes, craquez sans complexe pour cette vivace. Elle vous comblera de sa floraison des années durant.